conditions

RENCONTREZ LA MERE

Bien que j'y mette du cœur (pas du vrai cœur, la KOM KISS est quand même vegan), je n'ai pas tout à fait réussi à embouteiller l'« amour ». Je parle plutôt d'une étape essentielle, pendant laquelle la mère prend tout son temps : la fermentation.

Bien que la beauté soit subjective, je trouve la mère pas mal à mon goût. Alors qu'elle ne cesse de prendre du poids et que certains la traiteront de «grosse visqueuse méduse », je continue de la trouver radieuse.

Résultat : vous dégustez un breuvage comprenant des acides organiques et des micro-organismes.